DCA
Association française de développement
des centres d’art contemporain

Menu
Les centres d’art contemporain
Passerelle
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Chaque année, les centres d’art contemporain produisent ou coproduisent près de 2000 œuvres inédites, en accompagnant les artistes au plus près de leurs projets.

Johanna Cartier, Starting Blocks, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Polystyrène extrudé, peinture aérosol pour jantes

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Turfur », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (11.06–11.09.2021).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
L’exposition Turfur résulte de l’observation de cet univers si particulier naviguant entre sport et pari d’argent. Ce monde très masculin est celui du PMU, du bar de quartier ou de cité, celui du jeu Amigo de la Française des Jeux®. Le design y est vieillot ou kitsch, l’atmosphère est celle d’une France invisible et invisibilisée, bercée par les chaînes d’information allumées en continu.

Anna Solal, Déjeuner sur l’herbe, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Écrans de smartphones cassés, fil métallique, photographie, 70 x 50 x 1 cm

Cadre de production :

Exposition personnelle « Le jardin », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (05.10.2019–04.01.2020).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
© Adagp, Paris, 2019
L’artiste réalise également d’autres œuvres avec cette thématique de l’urbanité. à travers l’une de ses œuvres intitulée Déjeuner sur l’herbe,elle reprend le tableau d’Édouard Manet, peintre impressionniste du 19e siècle, en photographiant un groupe d’homme déjeunant sur l’herbe à Paris. Anna Solal réinvente ici l’Histoire de l’art en l’inscrivant dans le contexte contemporain. Elle crée également un nouveau cadre, élément primordial de l’œuvre d’art dans un contexte muséal, en assemblant des éléments du quotidien, ici des smartphones brisés.

Louidgi Beltrame, Mesa curandera, 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéo HD Full-spectrum, son, 5.1, 2h50min

Cadre de production :

Exposition personnelle « Mesa curandera », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.09.2018–05.01.2019).

© Photo : Aurélien Mole.

Rafael Domenech, Sans titre (posters), 2022

Passerelle Centre d’art contemporain

Techniques mixtes, dimensions variables

Cadre de production :

Exposition personnelle « the other square with no corners », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (14.10.2022–14.01.2023).

© Photo : DR.

Hoda Kashiha, Counterclockwise escaping, 2022

Passerelle Centre d’art contemporain

Techniques mixtes

Avec le soutien de :

Galerie Nathalie Obadia (Paris-Bruxelles), Dastan Gallery (Téhéran)

Cadre de production :

Exposition personnelle « Techniques mixtes », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (18.02–14.05.2022).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste, Galerie Nathalie Obadia (Paris/Bruxelles), Dastan Gallery (Téhéran).
Le film est pour moi une sorte de jeu. Je prends plaisir à animer certains de mes dessins. Cela me permet de mieux imaginer comment une peinture sera construite. Il s’agit d’une sorte de travaux préparatoires, de croquis mais qui ont leur propre autonomie.

Laëtitia Badaut-Haussmann, L’influence de Neptune, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéo 10’12min / Exemplaires : 3 + 2 En huis clos, cet homme, obsédé par Jean Genet et Rainer W. Fassbinder, utilise ses héros référentiels comme matériaux à potentiel visuel pour pallier son insomnie.

Cadre de production :

Exposition personnelle « L’influence de Neptune », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (07.02–02.05.2015).

© Photo : Aurélien Mole.

Vincent Malassis, Sonar Dream, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéo HD, 5 min 18 sec

Coproduction(s) :

Dans le cadre du projet SONARS porté par La Carène - et le laboratoire franco-québécois BeBEST et Fovearts

Cadre de production :

Exposition personnelle « The Noisy World », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.06–31.08.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Ce film met en scène des acteurs dans le rôle de bruiteurs enregistrant des sons émis par la faune sous-marine. Mais en réalité, ils ne produisent aucun son. L’image que l’on voit est l’interprétation du bruitage de ces sons. On retrouve, par ordre chronologique, les espèces suivantes : le petit rorqual / le homard / le phoque de Weddell / le morse / la langouste rouge / la langouste rose.

Razvan Boar, Passerelle Pièces 2-4, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Plastiline, bois, dimensions variables

Avec le soutien de :

Manifestation organisée dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019

Cadre de production :

Exposition personnelle « Demo Flash », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.02–27.04.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
L’artiste roumain Razvan Boar voit dans le dessin et son expression la plus rapide, juste saisie, une condition préalable et sine qua non à l’émergence de l’image peinte. En pendant de ces toiles et oeuvres sur papier, l’artiste tente la production en volume.

Alisson Schmitt, La plateforme, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

installation : 9 tapis de yoga peints, 1 videoprojection couleur (20 min en boucle), «présence tempérance» (voilage rouge et bleu), «tatanes bleues» (céramique émaillée)

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

ÉESAB-site de Brest

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2018–2019).

Exposition personnelle « Karmamousse », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.02–27.04.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
© Adagp, Paris, 2019
L’exposition devient espace à jouer et à pratiquer où les arcanes du tarot de Marseille se déroulent sur des tapis de yoga, où la tempérance et le Diable partagent l’affiche d’un docu-fiction avec une danseuse ayant vécu en Inde.

Laëtitia Badaut-Haussmann, Daybed, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

284 x 108 x 28 cm bois MDF, carrelage, colle, enduit. Assise carrelée, librement inspirée des daybed de Charlotte Perriand ou d’Eileen Grey, agissent à la fois en pièces sculpturales et en mobiliers d’exposition.

Cadre de production :

Exposition personnelle « L’influence de Neptune », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (07.02–02.05.2015).

© Photo : Aurélien Mole.

Emma Seferian, Sémiophores (1 à 12), 2022

Passerelle Centre d’art contemporain

Céramiques, dimensions variables

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2022–2023).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.

Reda Boussella, Vanille fraise, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Bois, teinture, serviette éponge

Coproduction(s) :

DDa Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Réisdence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Coeur braisé », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.10.2021–15.01.2022).

© Photo : DR.

Reda Boussella, Mineral water, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Acrylique et huile sur toile, 195 x 220 cm

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Coeur braisé », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.10.2021–15.01.2022).

© Photo : DR.

Cécile Paris, Double V, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Double V est une double projection vidéo. Il s’agit de l’association de deux films autonomes, deux musiques distinctes qui en créent une troisième.

Cadre de production :

Exposition personnelle « Conduire, danser et filmer », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.06–29.08.2015).

© Photo : Aurélien Mole.
© Adagp, Paris, 2015

Thomas Jeppe, Superimposition (Support), 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Installation. Superimposition (Support)

Cadre de production :

Exposition collective « Deux sens du décoratif », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.06–18.08.2018).

© Photo : Aurélien Mole.

Laure Mathieu, La flotte bleue, 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéos, bois, liège, vêtements sérigraphiés, peinture

Cadre de production :

Exposition personnelle « Le flotte bleue », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.06–18.08.2018).

© Photo : Aurélien Mole.

Reda Boussella, Splash, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Contreplaqué, antidérapant, acrylique, peinture à l’huile, châtaigner, tube en métal

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Coeur braisé », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.10.2021–15.01.2022).

© Photo : DR.

Laura Aldridge, Purposeful abstraction, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Tissu, teinture, peinture et impressions numériques sur nylon, serviettes.

Cadre de production :

Exposition personnelle « One to another one-to-one », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.06–29.08.2015).

© Photo : Aurélien Mole.
© Adagp, Paris, 2015

Laura Henno, Lynx et sa meute dans la mangrove, 2023

Passerelle Centre d’art contemporain

Tirages jet d’encre à pigment, contre-collage sur aluminium, encadrement bois et verre anti reflets, 103 x 153 cm

Avec le soutien de :

Galerie Nathalie Obadia, Paris-Bruxelles

Commande :

Dans le cadre de la grande commande nationale Radioscopie de la France : regard sur un pays traversé par la crise sanitaire financé par le ministère de la Culture et pilotée par la BnF

Cadre de production :

Exposition personnelle « Grande Terre », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (16.06–16.09.2023).

© Photo : Laura Henno / Grande Commande Photojournalisme, Courtesy de l’artiste, Galerie Nathalie Obadia, Paris-Bruxelles.
Maore 976 est le nouveau chapitre d'un projet au long cours qui prend place à Mayotte. Il porte sur le phénomène des bandes d'adolescents à Mayotte qui survivent sur le littoral.

Achraf Touloub, Les arrivées, 2020

Passerelle Centre d’art contemporain

Huile sur toile

Avec le soutien de :

Plan B, Cluj/Berlin

Cadre de production :

Exposition personnelle « Les arrivées », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (11.06–11.09.2021).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Les réseaux sociaux et les géants du net dissèquent nos comportements et s’immiscent dans nos habitus pour anticiper nos besoins, nos désirs. Ce constat infuse le travail d'Achraf Touloub qui cherche à proposer un espace de respiration au « tout numérique ». Son oeuvre se dérobe au regard et demande du temps à la lecture.
Chargement des œuvres…