DCA
French national network
of contemporary art centres

Menu
Contemporary art centres
Passerelle
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Each year, French contemporary art centres produce or co-produce nearly 1,500 new works, accompanying the artists as closely as possible throughout their projects.

Pascal Rivet, Les géants, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Bois, peinture acrylique, 620 x 950 cm

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Musée des beaux-arts de Brest

Cadre de production :

Exposition personnelle « Les géants », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (11.06–11.09.2021).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Le titre Les géants rend hommage au caractère présumé héroïque des cyclistes d’une grande peinture éponyme de l’artiste. Le motif n’est pas réaliste, il est brouillé, comme si l’image avait subi une onde de choc. Les sportifs de la peinture chutent, la dislocation de l’image laisse place à celle des corps des hommes. Cet accident devient hallucination.

Miguel Miceli, Halographies - (chimie) étude, description des sels, 2020

Passerelle Centre d’art contemporain

Cadre en acier oxydé, ruban led, impression sur duratrans, filtre à eau

Cadre de production :

Exposition collective « Face à la mer », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (12.06–12.09.2020).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Triptyque d’images réalisées en plongeant des négatifs photographiques dans l’eau du Port de Brest. Les immersions varient en profondeur et en durée, dégradant les supports argentiques de manières imprévisibles. Cette pêche au paysage tente de capter une représentation expérimentale des interactions qui ont lieu dans l’écosystème portuaire. L’altération de la chimie photographique au moyen des sels et de la vie sous-marine convoque la sensation d’ivresse des profondeurs.

Cécile Paris, Que cette nuit, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Dimensions variables. En collaboration avec Renaud Rudloft.

Cadre de production :

Exposition personnelle « Conduire, danser et filmer », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.06–29.08.2015).

© Photo : Aurélien Mole.
© Adagp, Paris, 2015

Luiz Roque, República, 2020

Passerelle Centre d’art contemporain

Film Super 8 transféré en numérique et vidéo HD, 7’

Coproduction(s) :

Passerelle Centre d’art contemporain, Brest et centre d’art Pivô, São Paulo

Avec le soutien de :

Ambassade du Brésil en France

Cadre de production :

Exposition personnelle « República », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.02–02.05.2020).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
« Il s’agit d’une sorte de documentaire. J’évoque les sujets du désir et de la migration sexuelle [un concept définissant la migration motivée par la sexualité des déplacé.e.s, essentiellement la communauté LGBTQI+]. Sans être pessimiste, la forme circulaire marque l’idée d’une continuité, d’une boucle sans fin de discrimination.»

Achraf Touloub, Première scène (as they split the horizon), 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Huile sur toile

Avec le soutien de :

Plan B, Cluj/Berlin

Cadre de production :

Exposition personnelle « Les arrivées », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (11.06–11.09.2021).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Cette peinture dévoile un moment immémorial et fondateur : deux figures communiquent une expérience pour la première fois. On pourrait parler de transmission orale mais il est surtout question ici de l’invention d’une nouvelle réalité.

Maxence Chevreau, zipping along (sculpture molle), 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Sculptures murales, silicone, colorant, corde, dimensions variables

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

ÉESAB - site de Quimper

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2019).

Exposition personnelle « Zipping along », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.06–31.08.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Sept empreintes en silicone réalisées à partir d’objets, de textures et de matières trouvés, récoltés par l’artiste à Brest ou ailleurs. Maxence Chevreau applique la technique du thermoformage pour réaliser des moules et transformer la matière en formes sculpturales. Ce processus automatique emmène des formes et objets existants dans une lecture visuelle.

Caroline Mesquita, Le festin (le menu), 2020

Passerelle Centre d’art contemporain

aluminium laqué, aluminium anodisé, acier inoxydable, cuivre, laiton, chêne

Cadre de production :

Exposition personnelle « Le festin », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (16.10.2020–16.01.2021).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Au premier étage du centre d’art, des sculptures en métal sont exposées à la manière de plats de restaurant, dévoilant des mets issus d’une gastronomie fantasmée. Caroline Mesquita s’engouffre dans une représentation figurative fantastique et onirique.

Laure Mathieu, La flotte bleue, 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéos, bois, liège, vêtements sérigraphiés, peinture

Cadre de production :

Exposition personnelle « Le flotte bleue », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.06–18.08.2018).

© Photo : Aurélien Mole.

Emma Seferian, Au coeur du ciel obscure, 2023

Passerelle Centre d’art contemporain

Laine, tissus, 253x174cm

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2022–2023).

Exposition personnelle « Amours, marguerites et troubadours », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (17.02–20.05.2023).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.

Louidgi Beltrame, Mesa curandera, 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéo HD Full-spectrum, son, 5.1, 2h50min

Cadre de production :

Exposition personnelle « Mesa curandera », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.09.2018–05.01.2019).

© Photo : Aurélien Mole.

Alisson Schmitt, La plateforme, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

installation : 9 tapis de yoga peints, 1 videoprojection couleur (20 min en boucle), «présence tempérance» (voilage rouge et bleu), «tatanes bleues» (céramique émaillée)

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

ÉESAB-site de Brest

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2018–2019).

Exposition personnelle « Karmamousse », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.02–27.04.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
© Adagp, Paris, 2019
L’exposition devient espace à jouer et à pratiquer où les arcanes du tarot de Marseille se déroulent sur des tapis de yoga, où la tempérance et le Diable partagent l’affiche d’un docu-fiction avec une danseuse ayant vécu en Inde.

Razvan Boar, Passerelle Pièce 6, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Plastiline, bois, corde, vis, dimensions variables

Avec le soutien de :

Manifestation organisée dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019

Cadre de production :

Exposition personnelle « Demo Flash », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (02.02–27.04.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
En pendant de ces toiles et oeuvres sur papier, l’artiste tente la production en volume avec des fagots d’allumettes démesurées aux têtes pourpres prêtes à embraser l’espace du centre d’art.

Cécile Paris, Eléor, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Rideau, dimensions variables. Éléor est une installation composée de rideaux à lanières colorées. Ces objets font partis des éléments de la culture populaires qu’elle aime convoquer.

Cadre de production :

Exposition personnelle « Conduire, danser et filmer », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.06–29.08.2015).

© Photo : Aurélien Mole.
© Adagp, Paris, 2015

Emmanuelle Huynh, Jocelyn Cottencin, An architect, a taxi driver and the High Line, 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Installation video sur 3 écrans.

Cadre de production :

Exposition en duo « A taxi driver, an architect and the High Line », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.02–30.04.2016).

© Photo : Aurélien Mole.
© Adagp, Paris, 2015

Reda Boussella, Vanille fraise, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Bois, teinture, serviette éponge

Coproduction(s) :

DDa Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Réisdence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Coeur braisé », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.10.2021–15.01.2022).

© Photo : DR.

Jorge Pedro Nuñez, Ocean (Column n°1), 2015

Passerelle Centre d’art contemporain

Aluminium, boites de conserve 300 x 40 x 45 x 45 cm.

Cadre de production :

Exposition personnelle « Every dodo is not a tree », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (06.02–30.04.2016).

© Photo : Aurélien Mole.

Morgan Courtois, Still Life XXVII, 2018

Passerelle Centre d’art contemporain

Plâtre, résine, fraises, 112 x 60 x 65 cm

Cadre de production :

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.

Luiz Roque, Brest, 2020

Passerelle Centre d’art contemporain

Photographie

Coproduction(s) :

Passerelle Centre d’art contemporain, Brest et centre d’art Pivô, São Paulo

Avec le soutien de :

Ambassade du Brésil en France

Cadre de production :

Exposition personnelle « República », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.02–02.05.2020).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
« Cette vue de la mer à la pointe Saint Mathieu, près de Brest, devient un motif abstrait. Je l’envisage comme un tissu ou un rideau étincelant que je relis à l’ouvrage Querelle de Brest de Jean Genet. J’ai connu Brest par cette culture gay idéalisée. »

Anna Solal, Déjeuner sur l’herbe, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Écrans de smartphones cassés, fil métallique, photographie, 70 x 50 x 1 cm

Cadre de production :

Exposition personnelle « Le jardin », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (05.10.2019–04.01.2020).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
© Adagp, Paris, 2019
L’artiste réalise également d’autres œuvres avec cette thématique de l’urbanité. à travers l’une de ses œuvres intitulée Déjeuner sur l’herbe,elle reprend le tableau d’Édouard Manet, peintre impressionniste du 19e siècle, en photographiant un groupe d’homme déjeunant sur l’herbe à Paris. Anna Solal réinvente ici l’Histoire de l’art en l’inscrivant dans le contexte contemporain. Elle crée également un nouveau cadre, élément primordial de l’œuvre d’art dans un contexte muséal, en assemblant des éléments du quotidien, ici des smartphones brisés.

Reda Boussella, Splash, 2021

Passerelle Centre d’art contemporain

Contreplaqué, antidérapant, acrylique, peinture à l’huile, châtaigner, tube en métal

Coproduction(s) :

DDA Bretagne

Avec le soutien de :

Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA

Cadre de production :

Résidence de création « Les Chantiers Résidence », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (2020–2021).

Exposition personnelle « Coeur braisé », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (15.10.2021–15.01.2022).

© Photo : DR.
Loading artworks…