DCA
French national network
of contemporary art centres

Menu
Contemporary art centres
Vincent Malassis
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Each year, French contemporary art centres produce or co-produce nearly 1,500 new works, accompanying the artists as closely as possible throughout their projects.

Vincent Malassis, Sonar Dream, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Vidéo HD, 5 min 18 sec

Coproduction(s) :

Dans le cadre du projet SONARS porté par La Carène - et le laboratoire franco-québécois BeBEST et Fovearts

Cadre de production :

Exposition personnelle « The Noisy World », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.06–31.08.2019).

© Photo : Aurélien Mole, Courtesy de l’artiste.
Ce film met en scène des acteurs dans le rôle de bruiteurs enregistrant des sons émis par la faune sous-marine. Mais en réalité, ils ne produisent aucun son. L’image que l’on voit est l’interprétation du bruitage de ces sons. On retrouve, par ordre chronologique, les espèces suivantes : le petit rorqual / le homard / le phoque de Weddell / le morse / la langouste rouge / la langouste rose.

Vincent Malassis, The Noisy World, 2019

Passerelle Centre d’art contemporain

Photographie couleur jet d’encre sur papier baryté contrecollée sur alu, cadre Koto teinté à l’encre noire, verre musée, 151x115x5 cm

Coproduction(s) :

Dans le cadre du projet SONARS porté par La Carène - et le laboratoire franco-québécois BeBEST et Fovearts

Cadre de production :

Exposition personnelle « The Noisy World », Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, (08.06–31.08.2019).

© Photo : Vincent Malassis.
Vincent Malassis a déposé, dans un décor artificiel de glacier du pavillon polaire d’Océanopolis - Brest, une enceinte. A travers la question de la représentation des pôles Nord et Sud, l’artiste s’interroge sur son appropriation des sons sous-marins et de l’imaginaire qu’ils produisent sur les êtres humains.