DCA
French national network
of contemporary art centres

Menu
Contemporary art centres
Jarbas Lopes
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
  • h
  • i
  • j
  • k
  • l
  • m
  • n
  • o
  • p
  • q
  • r
  • s
  • t
  • u
  • v
  • w
  • x
  • y
  • z

Each year, French contemporary art centres produce or co-produce nearly 1,500 new works, accompanying the artists as closely as possible throughout their projects.

Jarbas Lopes, Cicloviaérea Bike Series, 2017

CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain

Vélo Peugeot, osier. Réalisé avec Roger Sonney.

Avec le soutien de :

Comité de Développement et de Promotion de la Vannerie, Fayl-Billot

Cadre de production :

Exposition personnelle « e’a’u », CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, Altkirch, (15.06–17.09.2017).

© Photo : Aurélien Mole.

Jarbas Lopes, Elastic Painting, 2017

CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain

Elastique, peinture acrylique, 250 x 200 cm

Cadre de production :

Exposition personnelle « e’a’u », CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, Altkirch, (15.06–17.09.2017).

© Photo : Aurélien Mole.

Jarbas Lopes, Shock Painting, 2010-2017, 2017

CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain

Shock Paintings Series (2 exemplaires). Tendeurs élastiques, armature métallique

Cadre de production :

Exposition personnelle « e’a’u », CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, Altkirch, (15.06–17.09.2017).

© Photo : Aurélien Mole.

Jarbas Lopes, Elastic Painting, 2017

CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain

Elastique, peinture acrylique, balles, 250 x 200 x 66 cm

Cadre de production :

Exposition personnelle « e’a’u », CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, Altkirch, (15.06–17.09.2017).

© Photo : Aurélien Mole.

Jarbas Lopes, Circulo-Oraculo, 2017

CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain

Contreplaqué, peinture acrylique, roulement à bille 150 x 150 x 10 cm

Cadre de production :

Exposition personnelle « e’a’u », CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, Altkirch, (15.06–17.09.2017).

© Photo : Aurélien Mole.