DCA
Association française de développement
des centres d’art contemporain

Menu
Les centres d’art contemporain

Centre d’art La Chapelle Jeanne d’Arc

Rue du Jeu de Paume, 79100 Thouars

Nouvelle-Aquitaine

DCA - centre d'art - Exposition « Les fantômes se dérobent comme des nuages », œuvres de Pascale Rémita. Photo : Beryl Libault.
Vue de l’exposition « Les fantômes se dérobent comme des nuages », œuvres de Pascale Rémita. Photo : Beryl Libault.
DCA - centre d'art - Vue de l'exposition « Les fantômes se dérobent comme des nuages », œuvres de Pascale Rémita et Alexandre Meyrat Le Coz. Photo : Beryl Libault.
Vue de l’exposition « Les fantômes se dérobent comme des nuages », œuvres de Pascale Rémita et Alexandre Meyrat Le Coz. Photo : Beryl Libault.
DCA - centre d'art - Exposition Les fantômes se dérobent comme des nuages, film de Pascale Rémita -Crypte de la Chapelle – Photo de Beryl Libault
Vue de l’exposition « Les fantômes se dérobent comme des nuages », film de Pascale Rémita -Crypte de la Chapelle – Photo de Beryl Libault

Le centre d’art contemporain d’intérêt national La Chapelle Jeanne d’Arc de Thouars est aujourd’hui un lieu de référence à l’échelle du grand ouest dans le domaine de l’art contemporain. Avec le Syndicat Mixte de la Vallée du Thouet, porteur d’un programme de commandes publiques d’œuvres d’art contemporain et le Château d’Oiron, l’action du centre d’art se réalise en partenariat à l’échelle du territoire de la communauté de commune du Pays Thouarsais et plus largement, au nord de la région Nouvelle-Aquitaine. Au sein de la région, le centre d’art est un acteur identifié du réseau d’arts plastiques et visuels Astre.

Développant un projet artistique qui prend en compte sa situation géographique et son enveloppe architecturale, une chapelle néogothique, le centre d’art entretient à Thouars, une relation privilégiée avec le patrimoine. Les artistes invité·es, accueilli·es en résidence ou pour une exposition, s’approprient l’espace de la chapelle en créant une œuvre originale conçue pour le lieu et portent aussi leur regard sur la ville, l’urbanisme, le paysage et le territoire rural du pays Thouarsais et de la Vallée du Thouet. Depuis 1993, près d’une centaine d’artistes ont ainsi été invité·es en résidence ou pour un projet d’exposition. Depuis quelques années, le centre d’art porte une attention particulière aux artistes émergent·es issu·es des écoles d’art et notamment des écoles supérieures du réseau régional le grand huit.

En parallèle de cette programmation dans ses murs, le centre d’art agit également hors les murs sous la forme d’expositions délocalisées, d’ateliers et d’évènements (rencontres, conférences, workshops). Un dispositif mobile, La Mar(g)elle, a été créé en 2003 par l’artiste Marie-Ange Guilleminot et permet de proposer des interventions dans des lieux partenaires, notamment au sein des établissements scolaires et des structures du secteur social et médical. Pour son action éducative, le centre d’art bénéficie de l’action de l’école d’art municipale de Thouars à laquelle il se relie au sein du service des arts plastiques de la Ville de Thouars.

Direction : Antoine Reguillon