TRISTZ INSTITUTT (Nicole, Ôde, CATHY, JILL, Rainn-Gene)

Artiste
Sarah Tritz

Centre d'art
Centre d'art contemporain d'Ivry - Le Crédac

Date affichée
2019

TRISTZ INSTITUTT (Nicole, Ôde, CATHY, JILL, Rainn-Gene)

Visuel
Vue de l’exposition collective J’aime le rose pâle et les femmes ingrates de Sarah Tritz et 29 artistes invité.e.s, Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac, 2019. Sarah Tritz, TRISTZ INSTITUTT (Jill, Rainn- Gene), 2019. © Sarah Tritz / ADAGP, Paris, 2019. Photo : André Morin / le Crédac.
Vue de l’exposition collective J’aime le rose pâle et les femmes ingrates de Sarah Tritz et 29 artistes invité.e.s, Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac, 2019. Sarah Tritz, TRISTZ INSTITUTT (Jill, Rainn- Gene), 2019. © Sarah Tritz / ADAGP, Paris, 2019. Photo : André Morin / le Crédac.
Body

Ensemble de 5 sculptures

Tissu, carton, nylon, matériaux divers ; dimensions variables

Le "TRISTZ INSTITUTT" est pour Sarah Tritz une métaphore de l’atelier. L’appellation évoque ces structures d’internement ayant accueilli nombre d’artistes singuliers et semble révéler une défaillance du langage, qui relèverait du lapsus «  triste Tritz ». 

Les petites marionnettes sans tête faites de matériaux précaires, avec les moyens du bord, témoignent d’un intérêt de l’artiste pour la mise en scène, qui ici est renversée, car les figures sont paradoxalement les spectatrices de l’exposition.

Bloc infos +

Sarah Tritz est née en 1980 à Fontenay-aux-Roses (France). Elle vit et travaille à Paris (France).

Cette oeuvre en 2019 par Centre d’art contemporain d’Ivry - le Crédac, a été réalisée dans le cadre de l’exposition « J’aime le rose pâle et les femmes ingrates » du 13 septembre au 15 décembre 2019.