Selling My Black Rage to the Highest Bidder

Artiste
Kameelah Janan Rasheed

Centre d'art
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche

Date affichée
2018-2019

Selling My Black Rage to the Highest Bidder

Visuel
Vue de l’exposition collective Position latérale de sécurité, Bétonsalon - Centre d’art et de recherche, Paris, 2019. Kameelah Janan Rasheed, Selling My Black Rage to the Highest Bidder, 2018-2019.  Image © Aurélien Mole.
Vue de l’exposition collective Position latérale de sécurité, Bétonsalon - Centre d’art et de recherche, Paris, 2019. Kameelah Janan Rasheed, Selling My Black Rage to the Highest Bidder, 2018-2019. Image © Aurélien Mole.
Body

Photocopies papier, dimensions variables

Kameelah Janan Rasheed (1985, East Palo Alto, États-Unis) offre une installation se déployant à l’intérieur et à l’extérieur de la baie vitrée de Bétonsalon. Véritable slogan-poème, son affiche Selling My Black Rage to the Highest Bidder (2018), que l’on peut traduire par « Je vends ma colère [de personne] noire au plus offrant » interroge la manifestation de la colère et ses implications politiques. L’artiste questionne la propension des pouvoirs publics, des médias, et de l’opinion, à dénier aux personnes noires la légitimité d’exprimer leur rage, au prétexte que cette colère, perçue comme intrinsèquement violente, serait incompatible avec les modalités d’un débat public dont elles sont, par ailleurs, largement exclues.

Bloc infos +

Kameelah Janan Rasheed est née en 1985 à East Palo Alto en Californie (États-Unis). Elle vit et travaille à Brooklyn, New York (États-Unis).

Cette oeuvre produite par Bétonsalon - Centre d'art et de recherche en 2018 a été réalisée dans le cadre de l'exposition "Position latérale de sécurité" du 30 janvier au 20 avril 2019.