Marée blanche

Artiste
Théo Mercier

Centre d'art
Le Portique centre régional d’art contemporain du Havre

Date affichée
2021

Marée blanche

Visuel
Théo Mercier Marée blanche, 2021 Onyx blanc 280 x 180 x 180 cm Courtesy de l'artiste et galerie mor charpentier, Paris Photo Rebecca Fanuele © Le Portique centre régional d'art contemporain du Havre
Théo Mercier Marée blanche, 2021 Onyx blanc 280 x 180 x 180 cm Courtesy de l'artiste et galerie mor charpentier, Paris Photo Rebecca Fanuele © Le Portique centre régional d'art contemporain du Havre
Body

Onyx blanc
280 x 180 x 180 cm

Vivant entre Paris et Mexico, Théo Mercier a choisi de produire ses pièces avec des artisans locaux, installés dans le Guerrero, un état du sud du Mexique, spécialisés dans la sculpture de pierres précieuses et de coquillages. Ils gagnent leur vie en produisant des répliques de pièces pré-hispaniques vendues ensuite sur les marchés touristiques et de seconde main. S'appuyant sur ce savoir-faire, oscillant entre artisanat et reproduction quasi industrielle, l'artiste a transformé une série d'objets qui, abandonnant leur usage premier, opèrent une mutation. Répliqués en onyx blanc pour devenir des « rebuts fantômes » ou recouverts d'une seconde peau de coquillage pour devenir des chimères post-industrielles, les déchets collectés prennent alors de nouveau vie et sens : « Les objets ont aussi une vie autonome, ce sont des organismes vivants, mutants, j’écris l’histoire des objets vivants » Que laisse-t-on ? Que reste-il ? « Cette question de la mutation, de la transformation et de la finitude traverse mon travail qui lui-même est en permanente transformation. »

Bloc infos +

Théo Mercier est né en 1984 à Paris où il vit et travaille.

Cette oeuvre produite par Le Portique centre régional d’art contemporain du Havre en 2021, a été réalisée dans le cadre de l’exposition « Nécrocéan » du 26 juin au 26 septembre 2021.