La vie antique ne fut que silence

Artiste
Fayçal Baghriche

Centre d'art
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou

Date affichée
2018

La vie antique ne fut que silence

Visuel
Fayçal Baghriche, La vie antique ne fut que silence, 2018 © Yohann Gozard
Fayçal Baghriche, La vie antique ne fut que silence, 2018 © Yohann Gozard
Body

Installation in situ

Castine, dispositif électromécanique

 

La magie sonore de ce théâtre naturel inspire à Fayçal Baghriche une œuvre qui rejoue à intervalles réguliers et avec force d’emphase, le bruit de la castine qui s’éboule et crée un écho dans la vallée. Le mouvement répété accumule un jet de pierres comme avec des balles renvoyées automatiquement à la case départ. La chute de la matière première et donc l’érosion inévitable de la paroie sont soulignées en boucle dans un geste minimal qui rappelle le mythe grec de Sisyphe, condamné à faire rouler éternellement jusqu’en haut d’une colline un rocher qui en retombait chaque fois avant le sommet.

Bloc infos +

Fayçal Baghriche est né en 1972 à Skikda (Algérie). Il vit et travaille à Paris (France).

L’artiste est représenté par la Galerie Jérôme Poggi.

Cette oeuvre produite en 2018 par la Maison des Arts Georges & Claude Pompidou, a été réalisée dans le cadre du 13e Parcours d’art contemporain en vallée du Lot « Measure The Valleys » du 1er juillet au 2 septembre 2018.