La Ligne qui nous divise

Artiste
Bijari

Centre d'art
CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France

Date affichée
2019

La Ligne qui nous divise

Visuel
La ligne qui nous divise, BIJARI, PRODUCTION CRP/ © MATHIEU HAREL VIVIER
La ligne qui nous divise, BIJARI, PRODUCTION CRP/ © MATHIEU HAREL VIVIER
Body

Débris de verre fixés au mur, 2,77x2,00 cm

Cette œuvre a été élaborée à partir d’éclats de verre trouvés sur la Place des Nations à côté du CRP/. Ces éclats sont, entre autres, la conséquence du vandalisme que subit la Place et parfois le CRP/, le groupe les voit comme un reflet des conflits engendrés par la séparation culturelle et sociale de mondes étrangers l’un à l’autre. Bijari s’appuie ici sur la carte de l’Amérique du Sud pour représenter la ligne imaginaire qui sépare le Brésil de la Guyane Française, colonie française située en Amérique du Sud. Cette frontière est alors reproduite à partir d’éclats de verre recueillis pour figurer ainsi les notions de zones de contact – et de conflit – entre les cultures (brésilienne et française), et, simultanément, entre le centre d’art et la rue. 

Bloc infos +

Basé à São Paulo (Brésil) et actif depuis 1997, Bijari est un collectif composé de membres issus de formations disciplinaires hétérogènes. Le collectif développe des projets aux frontières de l’art, du design et de l’urbanisme en exploitant les supports les plus variés, comme la sculpture, la vidéo, la cartographie ou l’intervention urbaine.

Cette oeuvre produite en 2019 par le CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France, a été réalisée dans le cadre de l'exposition "La Machine du Monde" du 14 septembre au 24 novembre 2019.