Kutetereka

Artiste
Dana Whabira

Centre d'art
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou

Date affichée
2018

Kutetereka

Visuel
Dana Whabira, Kutetereka, 2018 © Yohann Gozard
Dana Whabira, Kutetereka, 2018 © Yohann Gozard
Body

Marquage sur le paysage

Kutetereka signifie errer en langue shona et évoque le fait de se perdre dans la nature ou d’être déconnecté de chez soi. Réfléchissant aux concepts de foyer, d’appartenance et de migration, l’artiste s’interroge sur sa maison familiale à Harare, Zimbabwe, construite au début des années 1950 par Hans Luginbühl, un Suisse inspiré par Le Corbusier. Aux Maisons Daura, Dana Whabira s’intéresse au mouvement Cercle et Carré, dont les membres incluaient Pierre Daura et Le Corbusier, Kandinsky, Mondrian, Arp... Elle explore les correspondances avec sa maison : une construction ronde en béton dont le plan articule un cercle et un carré. Redessiner le plan de cette maison dans le contexte lotois, pointe le rôle de l’action humaine, de l’imagination et de la mémoire dans la construction d’un foyer et d’un paysage. Un tel processus permet-il d’imaginer un futur à partir du passé ?

Bloc infos +

Dana Whabira est née en 1976 à Londres (Royaume-Uni). Elle vit et travaille à Harare (Zimbabwe).

Cette oeuvre produite en 2018 par la Maison des Arts Georges & Claude Pompidou, a été réalisée dans le cadre du 13e parcours d’art contemporain en vallée du Lot « Measure The Valleys » du 1er juillet au 2 septembre 2018.