Clare Strand - The Discrete Channel with Noise

Date affichée
du 8 avril au 8 juillet 2018

Clare Strand - The Discrete Channel with Noise

Centre Photographique d’Île-de-France

Visuel
Clare Strand - The Discrete Channel with Noise
Clare Strand - The Discrete Channel with Noise

Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste britannique Clare Strand donne forme aux recherches développées lors de sa résidence au CPIF en 2017. Utilisant la photographie, la peinture, l’installation avec des machines et du son, l’artiste traite ici avec humour de la perte et du brouillage dans la communication.
Elle y dévoilera notamment – à côté de travaux plus anciens – ses premières peintures, des grands formats réalisés à distance, selon un protocole mis en place avec son mari.
Tout à la fois espiègle et sérieuse, populaire et savante, banale et mystérieuse, son oeuvre se joue des oppositions pour mieux saisir la complexité de notre présent et s’en amuser. Elle est aussi en lien avec le quotidien, plus précisément avec la part d’inattendu qui s’y joue, ce dont témoigne le blog qu’elle a créé lors de sa résidence*.
Si les idées sont fondamentales dans la pratique de Clare Strand et qu’elle ne se cantonne pas à un style, c’est bien la photographie, qui constitue le coeur de son travail. Elle met ainsi en scène la fragilité des images, leur élaboration, leur destruction, la transmission et les modifications dont elles font l’objet. Pour ce faire, elle s’appuie notamment sur ses archives, des photos anciennes – souvent pseudo-scientifiques – collectées depuis 20 ans.
Le titre de l’exposition, qui pourrait se traduire par « Communication intime avec interférences », fait aussi bien écho à la première théorie de l’information du mathématicien Claude Shannon (1916-2001), qu’aux mésaventures de Mike Teavee, personnage du roman de Roald Dahl Charlie et la Chocolaterie (1964).
« Mon objectif, disait Clare Strand en 2013, est de prendre à partie la photographie en soulignant ses multiples usages et limitations : je me tiens en permanence à la limite entre l’évidence et l’absurde. »

*https://clarestrandinparis.tumblr.com

Centre Photographique d’Île-de-France (CPIF)

107, avenue de la République

77340 Pontault-Combault

> Consulter le site


Les Oeuvres produites par les centres d'art

mountaincutters
2018
Le Grand Café - Centre d'art contemporain
Deana Kolencíková
2017
Centre d’art le LAIT / Laboratoire Artistique International du Tarn
Rebecca Digne
2018
Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière
Pascal Rivet
2019
Centre d'art et de photographie de Lectoure
Dove Allouche
2016
Cirva Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques
Barbara Gaile
2017
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche
Amalia Pica
2014
La Criée Centre d'art contemporain
Julie Richoz
2015
Cirva Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques
Sophie Nys
2015
Crac Alsace / Centre Rhénan d'Art Contemporain
Marie-Ange Guilleminot
2015
Centre d'art La Chapelle Jeanne d'Arc

Lire aussi 1

Lire aussi