Urgence : mobilisation pour la Culture à Quimper - 17 mars 2015

Urgence

Mobilisation pour la Culture à Quimper - 17 mars 2015

 

Les récentes déclarations de la municipalité de Quimper en matière de politique culturelle nous interpellent et nous inquiètent fortement.

Au nom des organisations professionnelles que nous représentons, tant sur le territoire breton qu’au niveau national, nous souhaitons réaffirmer notre soutien aux différents acteurs de l’exemplaire scène culturelle quimpéroise, dont certains arbitrages et orientations récents fragilisent l’existence, alors que leur travail est reconnu aux échelons local, régional et national.

Les prises de paroles de l’équipe municipale de ces dernières semaines affirment de nouvelles orientations en matière de politique culturelle : ces orientations ne peuvent s’envisager au détriment d’acteurs existants dont l’engagement au service des populations pour la création, l’art, et la diversité culturelle n’est plus à prouver.

Il nous semble que la force de la politique culturelle de la Région Bretagne et de la Ville de Quimper réside dans sa capacité éprouvée et enviée par nombre de territoires à attirer et faire rayonner les talents d’ici comme d’ailleurs.

La culture en Bretagne est avant tout une valeur partagée et ouverte. Depuis toujours, la scène artistique bretonne est portée par les créateurs et acteurs professionnels de tous horizons que l’ensemble des collectivités territoriales accueille et accompagne, contribuant ainsi à en nourrir les développements bien au-delà des frontières de la région.

La population de Quimper est diversifiée et l’offre culturelle doit répondre à cette diversité, appréciée et désirée, au regard de la fréquentation et de la qualité des structures aujourd’hui mises en danger.

Les dramatiques événements qui ont mobilisé, le 11 janvier dernier, plus de vingt-cinq mille personnes dans les rues de la ville prouvent que les Quimpérois sont profondément attachés aux valeurs de liberté d’expression, de controverse, de dialogue et d’échange que le tissu culturel porte et travaille au jour le jour. À l’évidence, la prise de parole libre des créateurs, l’exigence des programmations culturelles et l’ouverture aux formes qui problématisent le monde contemporain sont des valeurs populaires que les élus doivent soutenir, accompagner et promouvoir esthétiquement, politiquement, philosophiquement.

Les organisations professionnelles que nous représentons veulent réaffirmer leur rôle de partenaires mobilisés et disponibles pour participer à la poursuite et au développement d’un projet culturel positif pour Quimper.

Nous espérons vivement que la municipalité reviendra sur les arbitrages qu’elle envisage de voter le 20 mars prochain et qui mettent gravement en danger certaines structures pour la création à Quimper.

 

Didier Lamandé

Président

ACB, association art contemporain en Bretagne

 

Marie Cozette

Présidente

d.c.a / association française de développement des centres d’art

 

Catherine Texier

Présidente

CIPAC / Fédération des professionnels de l’art contemporain

 

Madeleine Louarn

Présidente

SYNDEAC, syndicat national des entreprises artistiques et culturelles

 

> Télécharger "Communiqué - mobilisation pour la culture à Quimper"