Un an sans public : la culture sacrifiée

Un an sans public : la culture sacrifiée

Un an sans public : la culture sacrifiée

Les professionnels de la culture se mobilisent à l’approche d’un bien triste anniversaire. Le 29 février 2020, à l’issue d’un Conseil des ministres exceptionnel, le ministre de la Santé annonçait plusieurs mesures pour éradiquer l’épidémie de Covid-19, dont l’annulation des rassemblements de plus de 5 000 personnes dans les lieux fermés, très rapidement suivie par la fermeture des cinémas et des lieux de spectacle dans les premiers départements concernés. Premier secteur confiné, la culture est aujourd’hui l’un des derniers à le rester. A l’approche d’un 29 février 2021, date qui n’existera pas au calendrier, les acteurs culturels tiennent à rappeler à tous ce triste anniversaire, avant que leurs métiers n’existent plus.

Sources : Site du CIPAC

Télécharger

Bloc téléchargement