"Penser les archives et l’histoire des centres d’art contemporain"

"Penser les archives et l’histoire des centres d’art contemporain"

Dans la continuité du Forum professionnel des centres d’art contemporain qui s'est tenu en juillet 2016 et de l'une de ses thématiques « Expérimenter l’histoire : archives, documentation et numérique », le réseau d.c.a initie en 2017 un chantier de plusieurs années autour des documents et données produites par et autour des activités des centres d’art depuis plus de 30 ans. Certains centres d’art ont déjà engagé une réflexion à ce sujet et ont mis en place des dispositifs autour de leurs archives en vue d’en faciliter l’accès au public, notamment aux chercheur·euse·s. D’autres centres d’art n’ont pas encore d’actions dédiées dans ce domaine. La disparition récente de structures pose également la question de leur pérennité symbolique.

Le projet vise à promouvoir au sein du réseau d.c.a une dynamique de conservation professionnelle des archives des centres d’art en lien avec des professionnels de la conservation. Il s’agit également de valoriser le patrimoine archivistique des centres d’art contemporain pour accroître la connaissance de leur apport à l’histoire de l’art et à l’histoire des politiques de la culture. Enfin ce projet permettra de construire des passerelles formelles et pérennes entre d.c.a, les centres d’art et le monde de la recherche (critiques, historiens d’art, historiens des politiques culturelles, sociologues de l’art et de la culture, urbanistes, etc.).

Une première mission a été confiée à Rémi Parcollet, historien de l’art, spécialiste de l’histoire des expositions, qui dressera un état des lieux national des pratiques d’archivage, des conditions de conservation et d’accessibilité des données conservées, ainsi qu’une esquisse de typologie des documents disponibles dans les centres d’art contemporain, en signalant les pratiques les plus innovantes.

Télécharger