Unfinished Sentence

Artiste
Tarek Lakhrissi

Centre d'art
Crac Alsace / Centre Rhénan d'Art Contemporain

Date affichée
2019

Unfinished Sentence

Visuel
Tarek Lakhrissi, Unfinished Sentence, 2019. Fer, chaîne, bande son, performance. Dimensions variables. Bande son réalisée en collaboration avec Ndayé Kouagou. Courtesy de l’artiste. Production CRAC Alsace. Vue d'exposition A. Mole.
Tarek Lakhrissi, Unfinished Sentence, 2019. Fer, chaîne, bande son, performance. Dimensions variables. Bande son réalisée en collaboration avec Ndayé Kouagou. Courtesy de l’artiste. Production CRAC Alsace. Vue d'exposition A. Mole.
Body

Fer, chaîne, bande son, performance. Dimensions variables. Bande son réalisée en collaboration avec Ndayé Kouagou. 

Avec Unfinished Sentence [Phrase inachevée], Tarek Lakhrissi a conçu une installation en alliance avec sa lecture des Guérillères interrogeant différentes formes de domination et de discrimination inscrites à la croi-sée du sexisme, du classisme, de l’homophobie et du racisme, notamment. Une bande son, réalisée en col-laboration avec Ndayé Kouagou, agence génériques de séries pour adolescents, figures télévisuelles de Guérillères—Buffy ou encore Xena—et références au monde de la nuit. Elle constitue un espace occupé par un ensemble de lances, mi-armes mi-girouettes mi-signes. Plongée dans une lumière mauve, à la fois couleur du mouvement dans lequel Wittig a longtemps milité et allusion à la LavenderMenace, organisation féministe lesbienne fondée à New York en 1970, cette installation sera le lieu d’une performance dont l’écriture est insufflée par la lecture des Guérillères.

Bloc infos +

Tarek Lakhrissi est né en 1992 à Châtellerault (France). Il vit et travaille à Paris.

Cette oeuvre produite en 2019 par le CRAC Alsace, Centre rhénan d’art contemporain, a été réalisée dans le cadre de l’exposition collective « Le couteau sans lame et dépourvu de manche » du 13 octobre 2019 au 12 janvier 2020.