Elen Hallégouët - Je te cavernerai

Date affichée
Du 16 octobre 2020 au 16 janvier 2021

Elen Hallégouët - Je te cavernerai

Passerelle Centre d'art contemporain

Visuel
Elen Hallégouët, image extraite de son atelier à Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, 2020 Courtesy de l’artiste
Elen Hallégouët, image extraite de son atelier à Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, 2020 Courtesy de l’artiste

Dans le cadre des Chantiers-Résidence, en partenariat avec Documents d’Artistes Bretagne, Elen Hallégouët présente sa première exposition personnelle dans un centre d’art. Elle s’est nourrie du terreau breton afin de concevoir une grande installation immersive qui se déploie à l’étage du bâtiment, mêlant notamment histoire de la sculpture religieuse, à un engagement politique et un imaginaire de l’eau et de ses légendes.

L’artiste emprunte son titre « Je te cavernerai » « I’ll cavern you […] » à une gradation du poète John Keats extraite de ses correspondances, se référant au style du roman gothique. Cet écrit est une clef de compréhension du constat politique de l’artiste : l’Église, malgré ses millénaires d’existence, n’a pas réussi à gommer entièrement les traditions qui lui survivait, tandis que le système néo-libéral a pu, en l’espace de quelques années, effacer des rituels et des cultures éternels. Si la période que l’artiste observe, pour l’exposition, est antérieure à celle de Keats, l’idée du bestiaire fantastique et des survivances païennes tout autant qu’une fascination pour l’appropriation d’univers passés se retrouvent au cœur du projet.

Elen Hallégouët s’est emparée de formes existantes ; elle a moulé des sculptures sur différentes églises et éléments architecturaux des enclos paroissiaux du Finistère. Ces formes – des dragons, des sirènes et d’autres figures fantastiques– héritent d’une nouvelle vie, tout en transparence, et sont associées à d’autres, abstraites, qui jouent également sur la question du visible. Des sculptures de verre en forme de grillage délimitent des espaces et constituent un espace flottant, évoquant un monde aquatique. Au sol, des sculptures évoquant des agrégats minéraux sont disposées, accompagnant les visiteurs dans leur déambulation et construisant une carte cosmique terrestre. Elen Hallégouët construit un parcours sensoriel, jouant avec la clarté et l’impression de réel. Ombres et lumières, qu’elle met en scène, se référent autant au poème de Keats qu’à l’allégorie de la caverne de Platon. L’artiste manipule les matériaux en les détournant de leur usage traditionnel: le plastique devient ainsi délicat tandis que le verre se transforme en mur et en vestiges célestes. Chez Elen Hallégouët, l’archéologie se conjugue au futur et les légendes quittent l’imaginaire pour se matérialiser dans le présent.

Cette édition est l’occasion inédite de coproduire en 2021 une exposition avec Les Enclos Paroissiaux – Le CIAP (Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine) sur le site de Guimilau (Finistère).

En partenariat avec Documents d’Artistes Bretagne
Dans le cadre des Chantiers-Résidence, programme de résidence à destination des artistes émergents en Bretagne.
leschantiers-residence.com

Ce programme bénéficie du soutien de Suravenir, filiale du Crédit Mutuel ARKEA.

Nous remercions les entreprises Sével Services – Brest, l’UBO – Open Factory et ActuaPlast – La Forêt-Fouesnant pour leur aide.

Ouverture vendredi 16 octobre de 14h à 18h30

Passerelle Centre d'art contemporain
41, rue Charles Berthelot
F – 29200 Brest
 
> Consulter le site
> Facebook
> Twitter
> Instagram