Racines du Ciel

Artiste
Bijari

Centre d'art
CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France

Date affichée
2019

Racines du Ciel

Visuel
Racines du Ciel, 2019, BIJARI, PRODUCTION CRP/ © MATHIEU HAREL VIVIER
Racines du Ciel, 2019, BIJARI, PRODUCTION CRP/ © MATHIEU HAREL VIVIER
Body

Débris sur planisphère, 168x119 cm

Autour de la notion de frontière, Bijari, interroge des cartes politiques établies selon la culture européenne. Pour cela, il fait appel aux mythes des indiens yanomamis qui considèrent que le sol est une partie du ciel qui un jour est tombé.  Dans une lecture élargie, le ciel est compris comme une métaphore de l’environnement, principalement de l’Amazonie qui oblige le Brésil à mener ce combat contre le réchauffement. Fidèle à cette interprétation, l’œuvre Les Racines du Ciel utilise des débris de démolition sur des mappemondes et redessine les territoires en matérialisant une responsabilité globale du Brésil dans les enjeux liés aux évolutions climatiques. 

Bloc infos +

Basé à São Paulo (Brésil) et actif depuis 1997, Bijari est un collectif composé de membres issus de formations disciplinaires hétérogènes. Le collectif développe des projets aux frontières de l’art, du design et de l’urbanisme en exploitant les supports les plus variés, comme la sculpture, la vidéo, la cartographie ou l’intervention urbaine.

Cette oeuvre produite en 2019 par le CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France, a été réalisée dans le cadre de l'exposition "La Machine du Monde" du 14 septembre au 24 novembre 2019.