Jeu de cartes «Eux» et «nous»: ce qui nous rassemble, ce qui nous sépare

Artiste
Clémence de Montgolfier

Centre d'art
CAC Brétigny, centre d'art contemporain d'intérêt national

Date affichée
2019

Jeu de cartes «Eux» et «nous»: ce qui nous rassemble, ce qui nous sépare

Visuel
Eux et nous, Jeux de carte. Vue de l'exposition « « Eux » et « nous » ce qui nous rassemble, ce qui nous sépare», Clémence de Montgolfier, CAC Brétigny, 2019. Photo © Béryl Libault
Eux et nous, Jeux de carte. Vue de l'exposition « « Eux » et « nous » ce qui nous rassemble, ce qui nous sépare», Clémence de Montgolfier, CAC Brétigny, 2019. Photo © Béryl Libault
Body

Jeux de 80 cartes, impression numérique. 4 exemplaires

Conçu en deux temps, le projet, fondé sur la conversation comme processus artistique, a d’abord pris la forme de groupes de parole animés grâce à des cartes de questions co-écrites avec les enseignantes et intervenantes au sein de chaque structure. La problématique du sentiment d’appartenance et de séparation, de ce qui constitue un « nous » par différenciation avec un « eux » a été répartie entre six thèmes non-exhaustifs, six domaines de la vie où elle se fait sentir: la famille, les relations avec les autres et les émotions, le masculin et le féminin, les géographies et territoires, la vie sociale et enfin la vie politique. Comme dans une thérapie de groupe, chacun peut parler sans être interrompu ni jugé et « dire ce qu’il veut », sur des sujets qui peuvent être parfois clivants ou sensibles. Il faut prendre soin de laisser la parole et de respecter aussi les silences. Comme dans le principe de la psychanalyse, écouter, c’est laisser à l’autre la possibilité de s’entendre formuler ses idées et les dire à voix haute, comme un acte performatif3. Ce mode de discours a permis, progressivement, d’entrer dans une autre relation entre élèves et enseignantes, jeunes et animateurs, artiste et publics collaborateurs, moins verticale et permettant parfois de quitter pour un temps son rôle habituel : ici il n’y a pas de réponse correcte ou incorrecte et l’on ne cherche pas à convaincre l’autre mais à comprendre son point de vue, à savoir « d’où il parle ».

Bloc infos +

Clémence de Montgolfier (née en 1987) vit et travaille à Paris.

Cette œuvre produite par le CAC Brétigny en 2019, a été réalisée dans le cadre de l’exposition « «Eux» et «nous» : ce qui nous rassemble, ce qui nous sépare » du 15 au 22 juin 2019.