Porosity Valley, Portable Holes

Artiste
Ayoung Kim

Centre d'art
CAC Brétigny, centre d'art contemporain d'intérêt national

Date affichée
2018

Porosity Valley, Portable Holes

Visuel
Ayoung Kim, Porosity Valley, Portable Holes, Installation vidéo (son, couleur, 20′12″), techniques mixtes, 2018. Vue de l'exposition «Desk Set», CAC Brétigny, 2018. Photo : Aurélien Mole
Ayoung Kim, Porosity Valley, Portable Holes, Installation vidéo (son, couleur, 20′12″), techniques mixtes, 2018. Vue de l'exposition «Desk Set», CAC Brétigny, 2018. Photo : Aurélien Mole
Body

Installation vidéo

Techniques mixtes, son, couleur, 20′12″

Chaque année, le territoire australien se déplace d’environ sept centimètres vers le nord. À cette vitesse, la plaque tectonique australienne entrera en collision avec les îles sud-orientales dans quelques millions d’années. S’inspirant de ce phénomène qu’elle relie aux flux de données, Ayoung Kim imagine un récit dans lequel les migrations géologiques et numériques seraient incarnées par des entités vivantes. Parmi elles, «Petra Genetrix», une entité quasi mythique, rencontre des problèmes techniques alors qu’elle tente de se déplacer vers une autre plateforme. Le film décrit alors un espace poreux où s’interpénètrent différentes couches spatio-temporelles au point de générer des dysfonctionnements technologiques.

Bloc infos +

Ayoung Kim est née en 1979 à Séoul (Corée du Sud) où elle vit et travaille.

Cette œuvre produite par le CAC Brétigny en 2018, a été réalisée dans le cadre de l’exposition « Desk Set » du 10 février au 28 avril 2018.

La vidéo a été produite dans le cadre du Melbourne Festival, avec le soutien du CAC Brétigny, de l’Ilmin Museum of Art (Corée du Sud) et de l’Arts Council Korea, en association avec l’INA (France).