Comfort Zone

Artiste
Hamid Shams

Centre d'art
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche & Villa Vassilieff

Date affichée
2018-2019

Comfort Zone

Visuel
Vue de l’exposition collective Position latérale de sécurité, Bétonsalon - Centre d’art et de recherche, Paris, 2019. Hamid Shams, Comfort Zone (détail), 2019.  Image © Aurélien Mole.
Vue de l’exposition collective Position latérale de sécurité, Bétonsalon - Centre d’art et de recherche, Paris, 2019. Hamid Shams, Comfort Zone (détail), 2019. Image © Aurélien Mole.
Body

cuir, fausse fourrure, chaine en métal, 65 x 124 cm. Impression directe sur aluminium brossé, 190 x 25 cm, 3 exemplaires. Résine sur coton, 285 x 133 cm.

Hamid Shams (1990, Iran) propose avec Comfort Zone (2018-2019) une réfexion sur les rapports de soumission et de domination. Slings, anneaux et fourrures rappellent l’univers des backrooms. Cette installation qui théâtralise l’espace d’exposition peut tout aussi bien se lire comme une métaphore des rapports sociaux, mêlant violence, sadisme et douceur. Pour l’artiste, les pratiques BDSM servent une mise en scène qui se place sous le signe paradoxal du jeu et du consentement, offrant un refuge face à la violence subie.

Bloc infos +

Hamid Shams est né en 1990 à Téhéran (Iran). Il vit et travaille à Paris (France).

Cette oeuvre produite par Bétonsalon - Centre d'art et de recherche en 2019 a été réalisée dans le cadre de l'exposition "Position latérale de sécurité" du 30 janvier au 20 avril 2019.