The Singing Dunes - Zuzanna Czebatul

Date affichée
Du 29 février au 31 Mai 2020

The Singing Dunes - Zuzanna Czebatul

Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme

Visuel
Zuzanna Czebatul, A Fruity Mechanical Treat, SCHMIDT & HANDRUP, Cologne, 2016. Photo : Simon Vogel. Courtesy de l’artiste et galerie SCHMIDT & HANDRUP, Cologne.
Zuzanna Czebatul, A Fruity Mechanical Treat, SCHMIDT & HANDRUP, Cologne, 2016. Photo : Simon Vogel. Courtesy de l’artiste et galerie SCHMIDT & HANDRUP, Cologne.

Zuzanna Czebatul travaille principalement dans le champ de la sculpture, produisant ses propres matériaux et créant des œuvres qui fusionnent souvent produits culturels et productions artistiques. Son travail se nourrit de l'esthétique des sculptures anciennes, des formes modernes d'affichage, de la mode et des produits commerciaux. S’attachant à étudier les relations de pouvoir entre objet et spectateur, elle travaille souvent avec des matériaux et des thèmes évoquant les concepts de puissance ou de faiblesse grâce à des effets d’opposition, convoquant humour et érotisme kitsch. C’est ainsi que ses sculptures apparaissent tour à tour effondrées, détruites, dégonflées ou fragmentées et malmènent les concepts de monumentalité, d’édifice public et d’architecture-symbolique rattachée traditionnellement à ce médium. La réalité et l’artificiel s’inscrivent chez elle dans un échange, un dialogue permanent dans lequel elle tâche d’exposer la fluidité ou la flexibilité de la politique, du marché de l’art ou du corps humain. A terme, ses œuvres mettent souvent en place des structures solides, des idéologies et des politiques qui posent cette question : comment souhaitons-nous vivre ?

Au centre d’art contemporain – la synagogue de Delme, l’artiste présentera sa première exposition personnelle en France, intitulée The Singing Dunes et inspirée par le son que produit le frottement des grains de sable lors des déplacements de dunes dans le désert. À cette occasion, l’artiste réalisera tout d’abord une pièce monumentale au sol in situ, à partir de la technique de l’Opus Sectile (une technique artistique ancienne qui utilise des marbres  taillés pour la décoration de pavages et de marqueteries) absorbant et figurant l’architecture intérieure de la synagogue grâce à un trompe l’œil, que les visiteurs seront invités à fouler de même qu’à observer du haut de la galerie du premier étage. Elle présentera de même une série de sculptures semblant excavées du désert, entre ruines de temple antique découvert par des archéologues et décors de cinéma hollywoodien, auxquelles s’amalgameront attitudes et formes symboliques du pouvoir contemporain. L’architecture de la synagogue deviendra l’un des piliers fondamentaux des installations où dialogueront nomadisme, transformation des connaissances, migration, altération de l’architecture, évolution des croyances, symbolique des onze commandements et ce à travers la métaphore du désert de sable et de son mouvement infini.

L'exposition bénéficie du soutien de l'Institut Polonais, du Goethe Institut Nancy et de Dyckerhoff.

En raison des circonstances exceptionnelles causées par la propagation du Covid-19, et conformément aux mesures sanitaires à appliquer, le Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme est fermé jusqu’à nouvel ordre. 

Vernissage: Vendredi 28 février 2020 à 18h

Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme
33 rue Poincaré
57590 Delme
 
> Consulter le site
> Facebook
> Twitter
> Instagram