Vendange tardive 2018

Date affichée
du 28 octobre 2018 au 13 janvier 2019

Vendange tardive 2018

Abbaye Saint-André - Centre d'art contemporain

Visuel
Vendange tardive 2018 - Abbaye Saint-André, Centre d'art contemporain de Meymac
Vendange tardive 2018 - Abbaye Saint-André, Centre d'art contemporain de Meymac

Cette exposition présente le travail des artistes en résidence pendant l’été 2018 à Chamalot-Résidence d’artistes : Simon Pasieka et Nazanin Pouyandeh.

> Simon Pasieka est né en 1967 à Clèves en Allemagne, il vit et travaille à Paris.

« Simon Pasieka peint des figures humaines sans âge dans un cadre naturel peuplé d’architectures mystérieuses. Rives de lac, herbes folles, corps nus androgynes, structures de métal rouillé, humidité de l’air, irisation, jeux de reflet et de transparence composent le vocabulaire visuel du peintre en pleine maturité. Baignés dans une lumière de petit matin, les personnages se reposent, jouent, peignent, sculptent, avec sérénité. Il travaille d’imagination et pourtant se contraint à un réalisme strict. Ses tableaux d’utopie charrient d’autant plus leur poésie grave et délicate que ce sont des mondes possibles. » Thomas Lévy-Lasne, 2016

> Nazanin Pouyandeh est née en 1981 à Téhéran (Liban), elle vit et travaille à Paris. Elle est représentée par le galerie Sator à Paris.

« Lorsqu’on découvre une peinture de Nazanin Pouyandeh, on fait face à une figuration narrative difficile à décrypter, on ne cesse de se poser des questions. En général, dans des ambiances bleutées et des paysages automnaux ou hivernaux, se donnent à voir, souvent au crépuscule, des scènes de genre, réunissant deux ou trois personnages, ou bien un groupe de six ou sept personnes, pas plus. Il est en train de se passer quelque chose mais on ne sait trop quoi. En tout cas, au sein d’une scénographie très étudiée, un danger est imminent. » Vincent Delaury, 2016

Abbaye St André
Centre d’art contemporain
Place du Bûcher
19250 Meymac

> Consulter le site